Comment avoir une entreprise tout en étant chrétien ou chrétienne ? - Photo par Priscilla Du Preez

J’ai de plus en plus de questions de femmes chrétiennes qui viennent me trouver pour me demander comment “être chrétienne tout en ayant une entreprise florissante” ? C’est une question qui peut paraître vraiment étrange pour certains, mais je vous assure que pour elles, c’est important.

Et pourquoi cela l’est ? Car depuis de nombreuses années, quand on parle de marketing et de communication, on associe souvent ces mots à de la manipulation. Mais remettons cela dans son contexte… Sur cette base, je suis d’accord avec vous. Car effectivement, donner un message dans un sens précis pour qu’il soit adapté à une cible, dans un sens ça se nomme de la manipulation. Par contre, je voudrais pouvoir vous montrer que le mot manipulation (qui a un aspect négatif) peut être remplacé par deux mots beaucoup plus précis car c’est comme ça que je travaille : adaptation & précision ! Oui, nous avons la possibilité de voir les choses autrement. Pourquoi ne pas saisir cette opportunité ?

Donner de la valeur et non vendre

C’est la base d’une entreprise chrétienne. Car vendre un produit ou un service à n’importe qui, n’importe quand et surtout à n’importe quel prix, uniquement dans le but de s’enrichir sans avoir pris le temps de faire attention à chaque détail, cela ne me correspond pas personnellement.  Je ne dis pas ici qu’on doit se rendre esclave de son entreprise attention ! Je dis qu’il est temps de placer son marketing et sa communication à un autre niveau : Celui de la valeur. Et nous le savons grâce à La Parole, nous avons de la valeur, tous ! Nous sommes aimés et il n’y a personne qui est mis de côté.

De loin l’Éternel se montre à moi: Je t’aime d’un amour éternel; C’est pourquoi je te conserve ma bonté.
Jérémie 31 : 3

Donc si nous avons de la valeur, nous devons respecter la valeur que Dieu a mis en l’autre. Donc forcément, nous sommes dans une autre dynamique de penser. Cela m’amène à vous parler de…

Connaître à qui on s’adresse

Et c’est là aussi que nous avons un énorme travail à faire en tant qu’entrepreneuse/ entrepreneur. Au lieu de croire que notre produit/ notre service s’adresse à tout le monde, sachez qu’il ne s’adresse qu’à une cible précise. En marketing, on nomme cette cible = le client idéal. En communication, le client idéal = le persona. Je sais que je me répète encore encore et encore, mais cette notion est essentielle pour votre marketing et votre communication. Ce mois de Septembre 2020 est consacré au Parcours client sur Charpgirl. Cette notion fait partie de mon programme de formation en ligne : Le Programme Okara. Je vous donne d’ailleurs rendez-vous sur ma page Facebook pour un Live le mercredi 9 septembre à 15h. J’y aborderai justement ces notions essentielles, tout en faisant attention à deux valeurs intrinsèques de mon entreprise : Ne pas perdre de temps, ni perdre d’argent. Pourquoi je dis ça ? Vous allez le comprendre dans le point juste après.

Prendre le temps de semer dans une terre préparée à recevoir

Effectivement, aujourd’hui le monde de l’entreprenariat a une sacré tendance à nous faire croire que nous devons être partout en même temps pour toucher le maximum de clients potentiels/ prospects ! Franchement quelle perte de temps. Vraiment ça me donne des frissons tellement je trouve cette information non adaptée à notre cœur d’entrepreneur. Car si vous reprenez la genèse de votre histoire personnelle et pourquoi vous avez fondé votre entreprise, nous sommes d’accord que vous n’avez jamais rêvé de passer 3/4 de votre temps à gérer votre marketing et votre communication.

Ok, il faut bien évidemment se former pour avoir des bases, mais une fois qu’on les a, il faut vraiment adapter le tout selon ce que nous dit aussi le Saint-Esprit…

Écouter le Saint-Esprit pour éviter de perdre son temps

Et ça sera donc mon dernier point essentiel ! Personnellement, je peux me lever un matin et ne pas du tout savoir quoi faire avec un projet. 99% du temps quand il m’arrive cette situation, je prie et la réponse ne fait pas attendre. Car oui, si nous ouvrons notre cœur à avoir une entreprise ancrée dans la volonté du Seigneur, les choses avancent par elles-même. Attention, je ne dis pas ici que ça se fera avec facilité. Nous le savons, le processus est aussi pour nous aider à ouvrir notre horizon et être modelé(e). Mais vraiment prenons le temps de lui poser la question. Ici d’ailleurs, je parle d’un temps de prière, mais cela peut être différent chez chaque personne. Il n’existe pas qu’une façon de prier, qu’une façon d’adorer, qu’une façon d’entendre Dieu. Apprenez à aiguiser votre discernement, je vous assure, cela va vous faire gagner un temps précieux.

D’ailleurs, pour celles et ceux qui ont un peu de temps, je vous conseille cette prêche de donnée par Tim Dilena à l’église Nouvelle Vie de Montréal : Ces délais qui causent la confusion. C’est un ami qui me l’a envoyée en Novembre 2019 et je la recommande à de nombreuses clientes lors de mes coachings en communication.

Photo par Priscilla Du Preez via unspalsh