Article publié à l’origine le 24 mars 2014 sur mon ancien blog Ma vie en rose bonbon.

Ouvrir les yeux et se rendre compte,

que les choses sont parfois plus simples qu’on ne le pense …

Business & talons hauts

Cette semaine, j’ai eu la chance d’assister à la conférence d’Hillary Clinton donnée au Palais des Congrès et organisée par la Chambre de Commerce du Montréal Métropolitain. Cette conférence m’a permise d’ouvrir les yeux sur plusieurs points que j’oublie parfois. En effet, en tant que femme, en affaires (oui, même si je n’ai pas ma propre entreprise, cela ne m’empêche pas d’avoir une âme d’entrepreneur et de l’aiguiser) et surtout pleine de rêves, j’ai besoin d’apprendre … et d’apprendre pour avancer.

Avec ma meilleure amie, Leslie Passerino, nous avons bien souvent des grandes conversations sur la qualité du travail que nous devons fournir aux clients pour les aider à avancer, la place de l’excellence en entreprise et aussi les valeurs. Cela tombe bien parce que cette conférence était la suite logique de nos conversations. Comme si, Dieu venait encore une fois placer dans ma vie les réponses et les confirmations que j’attendais.

Alors sans plus attendre, voici les points abordés que j’ai trouvé essentiels …

Avoir son propre standard

N’ayez pas peur d’assumer vos valeurs! N’ayez pas peur d’avancer comme vous le souhaitez! N’ayez pas peur de dire non! Vous avez une force incroyable … vous êtes une personne unique et c’est vous et non un autre qui a été choisi pour effectuer le travail demandé. Alors Mesdames et Messieurs, n’ayez plus peur d’avoir votre propre standard et de l’assumer aux yeux de tous.

Personnellement, c’est sûrement la partie qui m’a le plus touchée. Je me suis rendue compte que mes valeurs sont fortes, même bien plus fortes que ce que je ne le pensais. Travailler en ne pouvant pas les exprimer est quelque chose qui m’est impossible. Et je sais très bien que beaucoup d’entre nous, nous sommes dans la même situation, alors n’ayons plus peur … assumons-nous et ayons notre propre standard. De mon côté, je dois apprendre à dire non pour atteindre les étoiles! Car elles ne s’attrapent pas facilement!

Ne pas avoir peur de faire des erreurs

Ce point est comme la bête noire de plusieurs d’entre nous. Est-ce parce que nous sommes orgueilleux ou encore parce que les exigences de la société ne nous permettent pas de sortir du moule dans lequel on veut nous mettre … mais … Comme l’a si bien dit Madame Clinton, nos erreurs font de nous des personnes plus fortes, plus à l’écoute et surtout prêtes.

N’oublions pas que dans notre belle zone de confort, on n’arrivera pas à trouver l’exceptionnel, alors ouvrons les portes de l’impossible sans avoir peur de tomber, pour se relever et de nouveau avancer.

Aider la prochaine génération

Cela reviendrait à témoigner, donner de son temps et transmettre … Prenons le temps de donner et partager notre savoir auprès des autres. De participer à des conférences, d’en organiser pour des points précis sur lesquels on a quelque chose à partager.

Personnellement, je suis une femme bénie car j’ai beaucoup appris de mes responsables de stage. Ils m’ont permis de me préparer à appliquer ce que j’apprenais en cours, autant en les observant qu’en les écoutant. Maintenant que je suis à mon tour maître de stage, j’essaie de donner au maximum. Et je ne dis que je suis parfaite … Loin de là … mais je n’ai pas peur de donner tout ce que j’ai, même mes secrets de succès. Pourquoi ? Parce que cela ne sert à rien d’avoir peur d’être reproduit, c’est normal, ne l’oublions pas, nous sommes uniques!

Dites moi quelque chose que je ne sais pas

Madame Clinton nous a indiqué à quel point son parcours a été marqué par des rencontres exceptionnelles … assurant ainsi une remise en question constante. Un point qui l’a beaucoup impactée a été sa rencontre avec un dirigeant d’entreprise. A chaque réunion, au lieu de faire le point sur la situation avec chaque leader, il demandait tout simplement: “Dites moi quelque chose que je ne sais pas”. Cela donnait l’occasion d’ouvrir une porte sur des points plus difficiles à aborder … Et nous savons à quel point, c’est bien souvent l’essentiel!

Le coup d’éclat

Après une présentation de la part de Madame Clinton, nous avons eu le droit à un excellent entretien entre elle et Sophie Brochu, où on a tous bien ri quand elle a abordé sa to do list lorsqu’elle occupait la place de Secrétaire d’Etat … Simple comme:
– Trouver Ben Laden
– Éviter que le pays X ne rentre en guerre avec le pays Y

Nos to do lists semblent avoir, tout à coup, bien moins d’impacts sur le monde!

Ma conclusion

Je conseille à toutes les femmes d’aller voir Hillary en conférence … Elle vous donnera un tremplin pour aller à l’étape suivante dans votre vie de femme.

J’ai ressenti à quel point, elle était fière du travail des femmes en entreprise, à quel point c’était important pour elle de le dire haut et fort. De ne pas avoir peur de nous assumer, même si on a des envies de femmes comme avoir des enfants (un calvaire pour certaines personnes comme elle a si bien témoigné). De ne pas avoir peur de dire non, même si cela peut nous fermer certaines portes. De ne pas avoir peur d’avoir des exigences, pour réussir des tâches que l’on nous donne.

Bravo à l’organisation qui était parfaite, j’ai hâte d’apprendre encore plus lors des prochaines conférences!

Crédits photo : Sense and sensibility

Business & talons hauts, c’est possible!